18/08/2017
 

A propos de la neige et des routes enneigées…

Il faut toujours un coupable. Ainsi, certains ont, en conduisant leur voiture dernièrement, eu l’occasion de pester sur la Ville de Seraing. Des missives énervées ou des remarques me parviennent, d’où ma volonté d’apporter quelques éclaircissements.

Ce dimanche, nous avons enregistré le dix-huitième jour de neige en Belgique, et cela en moins de deux mois. A Boncelles, on mesure jusqu’à 50 cm de neige !  On est en décembre, me direz-vous. Oui, mais le précédent record de jours de neige date de… 1945. A l’époque, il avait neigé durant seize jours « seulement » en novembre et décembre.

La situation actuelle est tout à fait exceptionnelle.

Elle est à ce point exceptionnelle que 3000 passagers ont été contraints, durant la nuit de samedi à dimanche, à dormir au sein de l’aéroport de Zaventem. Face à la non-réouverture de l’aéroport de Londres, 1500 d’entre eux s’apprêtaient, ce dimanche soir, à passer une deuxième nuit sur des lits de camp affrétés par la Croix Rouge. Elle est à ce point exceptionnelle qu’un homme est mort ce dimanche car le toit de sa grange s’est écroulé sous le poids de la neige. Elle est tellement exceptionnelle en Europe qu’en France ce dimanche, 16.000 ménages ont été privés d’électricité !

On a enregistré, ce dimanche après-midi, jusqu’à 7 centimètres de neige tombant en une heure de temps. A Seraing, trois camions d’épandage ont tourné sans interruption avec une dizaine d’ouvriers, avec des équipes qui tournent pour un service 24h/24. Mais le rythme auquel les flocons sont tombés rend impossible un déneigement complet. Imaginer pouvoir tout déneiger et conserver ensuite des routes bien praticables, c’est comme penser qu’en ouvrant la porte du salon pour laisser s’échapper la chaleur, on va réchauffer toute la rue…

Je voudrais donc couper les ailes au canard : contrairement à certaines Communes qui ont été prises au dépourvu et grâce à la clairvoyance du Collège et en particulier de notre échevin des Travaux, nous possédons suffisamment de sel en réserve que pour affronter les intempéries. Mais il est d’abord utilisé en priorité sur les grands axes que, parmi les 250 kilomètres de voiries sérésiennes, nous devons impérativement sécuriser (notamment pour permettre aux services de secours de passer).

Malgré les importants efforts consentis par les services publics, il n’est pas possible d’affronter de telles conditions météorologiques sans éprouver quelques difficultés liées à l’ampleur de la tâche. Il a donc été demandé aux citoyens d’être particulièrement prudents durant cette période critique. Je veux vous répéter que nous faisons le maximum, en débloquant un maximum de moyens, pour que la sécurisation des routes soit la plus importante possible à Seraing.

En restant à votre entière disposition,

Alain Mathot

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be