18/08/2017
 

Fermeture de la phase à chaud

Ce soir, ma première pensée va aux travailleurs de l’acier à qui on a maintes fois rendu l’espoir, auxquels on a demandé plus que l’acceptable pour maintenir une sidérurgie intégrée, et qui voient leur but ultime s’effondrer.

Je voudrais rappeler que dans l’accord qui permettait le redémarrage, 50 % de l’effort devait être fourni par les travailleurs via la flexibilité, les mutations, les sacrifices. Le reste de l’effort devait être fourni par ArcelorMittal qui, au travers d’investissements conséquents, devait travailler à la réduction des coûts de production à Liège.  Force est de constater que les travailleurs ont fait les efforts demandés, insufflant toute leur énergie pour concrétiser ce que le groupe sidérurgique leur avait fait miroiter. Mais le groupe n’a pas suivi, exploitant ainsi les travailleurs qu’ils ont leurrés et les méprisant comme jamais ils n’ont été méprisés.

La ville de Seraing se joint à la douleur des milliers de travailleurs qui, directement et indirectement, sont touchés par cette douloureuse nouvelle. Pour la Ville également, c’est un pan entier de l’économie qui s’écroule, avec de nombreuses familles sérésiennes affectées et des rentrées communales amoindries de quelques 5 millions d’euros.

Je veux répéter ce soir que nous ne devons pas baisser les bras. Nous avons une main d’œuvre hyper-qualifiée dont peu de sites peuvent se targuer. Il y a les outils, et il y a la volonté politique de nous battre aux côtés des travailleurs pour explorer toutes les formules qui nous permettraient de conserver une sidérurgie intégrée. Les hommes de l’acier ont déjà maintes fois montré leur pugnacité. Ils ne se laisseront pas abattre par un groupe qui a joué avec eux comme on joue sur un échiquier.

Je veux également dire aux travailleurs que les rues de Seraing leur sont siennes, grandes ouvertes, s’ils veulent y exprimer leurs sentiments. Si des actions sont menées à Seraing, la Ville, touchée dans sa chair, sera à leurs côtés.

Partagez cette info !
 

Commentaires: 1

(Les commentaires sont fermés)

 
  • Devillers

    Bien Monsieur Mathot si je lis votre commentaire sur la fermeture de la phase à chaud nous ne baisserons pas les bras.
    Vous et vos poltiques vous allés reprendrent les hauts fourneaux et nous allons produires note propre acier.
    Ou alors comme vous dite avec notre main d’oeuvre Hyper qualifiée nous allons avec vous créés de nouveaux emploies On pourrais former de nouveaux super traiders pour nos banques par exemple.
    Demandé à M.Marcourt qui voyage régulièrement avec notre Phillippe Royal. Le dernier voyage en Russie, ils sont rentrés avec un contrat d’un milliardaire Russe pour construire des voitures de prestiges à Francorchamps quelle rigolade.

     
     
     
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be