24/08/2017
 

Chers amis, chers concitoyens,

Il est extrêmement difficile de voir les propos mensongers d’un seul homme –qui s’est déjà plusieurs fois contredit- balayer ma réputation comme on le ferait d’un simple revers de la main. Malgré les nombreuses questions sans réponses et malgré le caractère démesuré et grotesque de ces accusations mensongères, en l’espace de quelques heures,  mon image a fait place à celle d’un homme qui n’aurait pas fait preuve de probité.

Il est intenable de voir les enfants rentrer de l’école pleins de questions, de tenter de les écarter des JT, de couper la radio pour les préserver des éléments dont on m’accuse injustement. Protéger ses proches dans un tel contexte est difficile, voire impossible, et je vis au travers de leurs jeunes yeux ce que j’ai vécu il y a trente ans. Plus que n’importe quoi, c’est cela, aujourd’hui, qui me blesse profondément.  

Faire de la politique à ce prix-là, de la politique de coups bas, cela en vaut-il la peine ? Ce n’est pas ainsi, en tous cas, que je le conçois.

Mais en cette période très difficile à traverser, une chose me donne envie de poursuivre mon combat. Il s’agit de vos témoignages d’amitié,  de vos sms, de vos mails, de vos coups de fil, vos petits messages sur Facebook. Ils proviennent de mes amis, mais aussi de concitoyens qui ne me connaissent pas personnellement mais me renouvellent leur confiance face à ce scénario abracadabrant. Chacun de ces gestes me remplit d’énergie nouvelle, et je veux du fond du cœur vous en remercier.

Chers amis, chers concitoyens, j’espère que vous comprendrez que je me permette un petit break en cette fin de semaine pour me ressourcer auprès des miens et les entourer de l’affection dont ils ont aujourd’hui besoin. Dès la semaine prochaine, la vie reprendra son rythme tambour battant pour relever les missions que vous m’avez confiées.

Nous avons beaucoup de projets à concrétiser en cette période difficile pour Seraing, et notre ville mérite plus que jamais qu’on se retrousse les manches pour lui préparer, à elle et ses habitants, un avenir meilleur. Alors qu’ArcelorMittal vient de faire preuve d’un mépris abject à l’égard des ouvriers, alors que la crise financière a mis Dexia par terre et a dans l’élan privé les Sérésiens de millions d’euros qui devaient leur revenir, sachez que je serai là, présent et combattif, pour défendre notre cité et lui rendre son lustre d’antan.

Chers amis, encore merci.

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be