22/10/2017
 

Buget 2012 de la Ville de Seraing

Le budget 2012 a été élaboré, cette année encore,  dans un contexte économique particulièrement difficile. Mais plus que jamais, alors que la crise frappe tous les ménages et en particulier les plus démunis d’entre eux, le Collège communal souhaite tout mettre en œuvre afin d’épargner les citoyens en mettant la bonne gestion des finances à leur profit. Il n’y aura donc aucune augmentation de taxe, toutes les missions de service public seront maintenues, il n’y aura aucun licenciement au niveau du personnel communal et les projets ambitieux contenus dans le Master plan seront poursuivis afin de créer de nouveaux emplois et d’ainsi relancer l’économie.

 

Le budget ordinaire  (98 millions d’€)

 Le budget ordinaire représente les recettes et dépenses récurrentes de la Ville. Il se clôture par un boni de 15.934€. Les principaux éléments ayant influencé le budget sont :

 

    • Une augmentation de 1.422.106 € des recettes provenant du fonds des communes (par rapport au budget initial 2011)
    • L’estimation communiquée par le Service Public Fédéral Finances relative aux recettes en matière d’additionnels communaux à l’IPP s’élève à 12.405.253,77 € (+ 507.397,51 € par rapport au budget 2011 initial)
    • La recette du précompte immobilier a été majorée de 597.359,19 € par rapport au budget 2011 initial.
    • La dotation à la zone de police a été augmentée de 2 % (1.058.000€), comme le recommande la circulaire budgétaire d’octobre 2011
    • La dotation au CPAS est augmentée d’1.275.000€ par rapport à l’initial 2011
    • Les cotisations patronales de pensions sont augmentées d’1 % suite à la réforme (+/-500.000€)
    • Les crédits budgétaires liés aux traitements du personnel ont été majorés en tenant compte des évolutions de carrière et d’une indexation de 2%

 

 Budget extraordinaire

 Le budget extraordinaire affiche un montant de  44.460.881€ et dégage un boni global de 2.230.346,11€.

 Ce budget s’obtient par les subventions que la Ville a réussi à obtenir auprès de l’Europe et de la Région (29%),  des fonds propres (16%) et des emprunts à charge de la Ville (55%).

 

 Au-delà des 21 millions de réinscriptions (cité administrative, projets FEDER,…), 21 millions d’€ seront consacrés à de nouveaux projets tels que :

 -       travaux de voiries : 1.500.000€

–       rénovation du centre culturel 650.000€

–       réhabilitation des friches du Val-Saint Lambert (« Cristal Park », via subventions ) 5.500.000€

–       achat de terrain à la Spaque 1.800.000€ (terrains rue Cockerill)

–       construction de deux terrains synthétiques au centre sportif communal de la Boverie 1.452.000€

–       travaux dans les écoles : 350.000€ pour la réfection du pavillon de l’Air pur section maternelle + 210.000€ pour la réfection de la cour de l’école du centre + travaux au niveau de la façade de l’école des Six Bonniers 62.000€

–       aménagement de zones de parking dans diverses voiries 50.000€

–       aménagement de sécurité 25.000€

–       aménagement des trottoirs et des escaliers des rues des Verriers et de la Bergerie : 1.200.000€ (Plan triennal)

–       réfection des trottoirs de l’Avenue de l’Europe 210.000€

–       travaux dans les cimetières : 250.000€

–       440.000€ pour une mission d’étude dans le cadre de la rénovation de l’OM

–       …

 

 Difficultés et perspectives futures

 Le boni global du budget communal (qui contient les bonis des exercices antérieurs) s’élève à plus de 9 millions € auxquels il y a lieu d ajouter 6.012.000 € de provisions pour risques et charges.  En effet, nous devrons très certainement à l’avenir pallier la supression de subsides (ex. : Grandes Villes) et faire face à la perte de recettes que causera sans nul doute la fermeture de la phase à chaud à Seraing.

 Mais au-delà des difficultés futures, la Ville, par son ambitieux projet de redéploiement économique et urbanistique, travaille sur l’amélioration de la situation économique à moyen terme. Ainsi, la cité administrative permettra des économies d’échelle et redynamisera tout un quartier dans lequel la société CMI rapatriera 250 cadres dans ses nouvelles installations ;   le projet de parc scientifique créera sur 30 hectares pas moins de 1000 emplois dans le secteur de la recherche ; le parc LD orienté vers les nouvelles technologies permettra la création de 750 emplois dans le secteur des métiers techniques, sans oublier les 700 emplois qui devraient être générés par le « Cristal park ».

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be