18/08/2017
 

Elargissement du la rue Cockerill et réhabilitation des anciennes halles de Cockerill

Tout juste un an après le lancement des travaux de la nouvelle Cité Administrative, l’aménagement de l’entrée de ville de Seraing se poursuit avec l’élargissement de la rue Cockerill et la réhabilitation des anciennes halles d’Arcelor Mittal (anciennement CMP)

1.     Elargissement de la rue Cockerill 

 Chantier majeur du Master Plan sérésien,  la rue Cockerill, artère principale de l’entrée de ville, va subir un véritable lifting qui modifiera radicalement l’environnement des habitants et apportera plus de confort aux usagers.

 La Société Publique d’Aide à la Qualité de l’Environnement (SPAQuE) a entrepris le nettoyage intérieur des anciennes halles industrielles libérées par Arcelor Mittal depuis fin 2010.

 Cette première phase sera suivie par la déconstruction d’une partie des bâtiments sur une trentaine de mètres de profondeur parallèlement à la rue Cockerill. Ceci permettra l’élargissement de la voirie afin d’y intégrer un site propre pour les bus, des zones pour piétons et cyclistes et des espaces verts.  La nouvelle voirie atteindra une largeur totale de 32 mètres, offrant un confort maximum aux usagers. Les porteurs de ce projet de voirie requalifiée sont le SPW (Service Public de Wallonie) et la SRWT (Société Régionale Wallonne du Transport).

Une fois la déconstruction du bâti hors sol effectuée, il s’agira de démolir toutes les fondations sous les bâtiments jusqu’à 2m de profondeur afin d’établir la présence ou non de polluants dans les sols et les quantités de terres à traiter.

 Ces travaux menés par SPAQuE sont financés par les fonds européen FEDER et par le Plan Marshall 2.Vert. 

–          750.000 euros de subsides FEDER couvriront une partie des travaux de démolition estimés à 1.1 millions d’euros htva.

–          Les coûts de dépollution  sont estimés à 4.5 millions d’euros et les subsides du PM2.V sont de 1.8 millions d’euros.

–          les travaux d’aménagement de la rue Cockerill et de  la place Kuborn, menés par le SPW et la SRWT sont subsidiés par le FEDER à concurrence de 4.8 millionsi d’euros.

 A noter que pendant la durée du chantier, les bandes de circulation seront maintenues mais rétrécies.

La fin du chantier de réhabilitation est prévue pour le mois de décembre 2012.

 

2.     Projet Gastronomia

 

 Le projet  Gastronomia s’inscrit dans le cadre du Master Plan, ambitieux outil urbanistique pour la reconversion de la vallée sérésienne à travers la requalification et la rénovation de 800 hectares qui accueilleront commerces, bureaux et habitats.

 

  1. Réhabilitation d’un site industriel

 Situées en plein centre-ville, dans le prolongement des futurs bureaux de CMI et de la nouvelle Cité Administrative, les anciennes halles industrielles CMP constituent l’endroit idéal pour le développement de surfaces commerciales, de bureaux et la création d’un parking.

Historiquement, le site concerné par le projet Gastronomia (projet d’abord appelé « Néocitta 2 » car il sera concrétisé  sur la lancée de « Néocittà 1 ») accueillait une partie des activités d’atelier de construction mécanique du site originel de sidérurgie intégrée, parfois appelé « cœur historique de Cockerill ». Ces ateliers ont démarré leur production en 1817, année de fondation de la SA Cockerill. Leurs activités se sont arrêtées en 2000 (sous le nom de CMI) après avoir subi de nombreuses transformations. L’ensemble du site concerné par le chantier qui démarre comprenait  onze ateliers équipés de divers outils tels qu’un atelier d’alésage, un atelier de tournage, un atelier d’ajustage, un atelier de construction de locomotives, une grande forge, une fonderie de cuivre, etc.

Par la requalification de ces anciennes halles industrielles et leur reconversion commerciale, la Ville de Seraing souhaite mettre en avant son patrimoine architectural industriel.

 

Il ne s’agit pas néanmoins de conserver des vestiges industriels à tout prix, mais bien de garder une trace du passé. Cette conservation partielle doit donner au centre commercial un esprit, une âme, et faire de Gastronomia un projet qui se distingue en terme architectural et de fonctionnement et se différencie des centres commerciaux existants en région liégeoise.

De cette dynamique, il ressort également une logique de développement durable, le sol étant par essence une ressource non renouvelable qu’il convient d’économiser.

 

 2. Offre Commerciale

 Si l’architecture constitue un élément attractif important, c’est davantage par une offre commerciale spécifique que le nouveau centre commercial se distinguera de l’offre déjà existante en région liégeoise.

 L’offre commerciale sera volontairement atypique et thématique puisque majoritairement axée vers les secteurs de l’alimentation spécialisée, du bio, et de la gastronomie.

 De façon générale, le mix commercial s’orientera vers des enseignes moyen-haut de gamme, au concept assez novateur. L’accent sera également mis sur le bien-être et le développement durable appliqué au domaine alimentaire ou Slow Food.

 Conformément au principe de Slow Food, le circuit court sera mis en évidence, c’est-à-dire la commercialisation de produits locaux directement du producteur au consommateur. A cela pourront s’ajouter des boutiques proposant des produits du terroir.

 Le secteur bio sera également bien représenté avec +/-800M² qui lui seront spécifiquement dédiés.

 Mais l’offre revêtira également une dimension cosmopolite avec des produits et cuisines du monde (Italie, Asie, Maghreb, etc.).

 L’offre alimentaire proprement dite sera complétée par 1 ou 2 enseignes proposant des ustensiles de cuisine et électro ménagers ou encore par une bibliothèque spécialisée en livres culinaires ce qui permettra au client de trouver sous un même toit tout ce dont il a besoin pour confectionner un dîner.

 Le projet intégrera par ailleurs une offre alimentaire classique ainsi qu’un panel de services de base tels que banque, coiffeur, fleuriste, agence de voyage, etc, et ce, en complémentarité avec la rue Cockerill.

 

 

  1. Philosophie du projet Gastronomia:

–          Novateur en région liégeoise :

Par ses caractéristiques tant architecturales que commerciales et par sa thématique précise et choisie  en rapport avec la tendance actuelle du marché, la volonté du projet est de se différencier du reste de l’offre existante

En équilibre par rapport aux propositions commerciales existantes sur le territoire sérésien : Gastronomia s’inscrit comme une prolongation complémentaire du reste de la rue Cockerill.  

–          Aucune enseigne ne viendra concurrencer directement  les commerces existants.  Au contraire, le centre commercial se veut un élément redynamisant du centre-ville tout entier.

 

–          En équilibre par rapport au projet Cristal Park :

Le projet d’implantation d’un centre commercial et de loisirs sur le domaine du Val Saint Lambert,  se veut lui aussi thématique (Equipement de la maison et loisirs)  et complémentaire par rapport à l’offre de Gastronomia.

La Ville soutient pleinement les deux projets et les deux équipes travaillent en étroite collaboration afin que les projets s’additionnent pour redynamiser ensemble  l’offre commerciale de la vallée sérésienne.

 

–          En équilibre par rapport au commerce de l’agglomération liégeoise en général.

Le centre commercial thématique répond à une tendance actuelle de la demande et n’entre pas en concurrence avec les offres des centres commerciaux classiques et multifonctionnels existants en région liégeoise.

 

 

3. Programmation

  • 8100 m² de commerces
  • 4600 m² de bureaux
  • 2600 m² pour une zone polyvalente
  • 2 parkings de 808 et 119 places

 

 

 4. Planning

  • Mi-2010 – mi-2012 : La Ville de  Seraing au travers d’Eriges, prend en charge le pré-développement du projet :
    • Définition d’un mix commercial
    • Études géomarketing, architecturale et financière
    • Démarches juridico-urbanistiques
    • L’étude de faisabilité du centre commercial est un préambule à l’appel à promoteurs.  Cette étude doit aider la Ville de Seraing pour la définition des éléments qu’elle souhaite voir, ou ne pas voir, apparaître dans les projets proposés par les candidats promoteurs.

 

  • Mi-2010 – début 2012 : Etudes de dépollution par SPAQuE.

 

  • Début 2012 : Déconstruction des halles parallèles à la rue Cockerill pour permettre l’élargissement de la voirie.

 

  • début 2012 – fin  2012 : Phase de dépollution par SPAQuE.

 

  • Mi-2012 : Appel à promoteurs.

 

  • 2012 – Mi 2014 : Phase d’études par le promoteur.

 

  • Mi 2012 -2015 : Rénovation par la SPAQuE.

 

  • Mi 2014 : Demande et obtention des permis. 

 

  • 2015 –2016 : Construction du centre commercial

 

  • 2017 : Ouverture du centre commercial.

 

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be