24/10/2017
 

Recours en suspension et annulation introduit au Conseil d’Etat par Q8 :

Quoi qu’il se passe, Seraing aura sa nouvelle entrée de ville

et son boulevard urbain !

Petrodis, société emphytéote de la station Q8 située rue Cockerill à Seraing, a déposé un recours en annulation et suspension contre le  permis octroyé par le Ministre Henry en décembre 2012 pour les travaux d’aménagement de la rue Cockerill et de la place Kuborn. La requérante invoque notamment la suppression éventuelle de deux places de parking et la réduction d’un espace de manœuvre pour les camions de livraison. Une série d’arguments invoqués sont tout simplement faux, et le conseil de la Région Wallonne a envoyé les informations nécessaires au Conseil d’Etat pour que celui-ci puisse statuer en bonne connaissance de cause.  Le conseil d’Etat devra juger de la recevabilité du recours pour le 29 avril prochain.

Pour rappel, dans le cadre du Master Plan sérésien, la première partie de la rue Cockerill sera transformée en zone piétonne. La circulation automobile en entrée de ville se fera donc via une nouvelle voirie qui contournera le parc CMI et débouchera sur un rond point placé devant la station Q8, situation idéale pour un commerce de détail (le passage quotidien de voitures est estimé à 25.000). L’accessibilité à la station sera assurée, tant pour les piétons que pour les véhicules et les camions de livraison et ce, avec une sécurité améliorée.

« La Ville et sa régie communale autonome Eriges ont toujours prôné le dialogue et la négociation dans ce dossier », rappelle Valérie Depaye, directrice de la Régie Communale Autonome Eriges. « Quand la s.a. Kuwait Petroleum Belgium a racheté, en octobre 2010, les actions de la sa Petrodis qui en est donc devenu sa filiale, le « Master Plan » de Seraing, qui incluait de grandes modifications en entrée de ville, avait déjà été présenté, dans un plan d’ensemble puis en détails, cinq ans avant ! Le nombre de rencontres et d’ateliers menés dans le cadre de ce Master Plan est très important, bien plus que ce qui n’a jamais été fait dans la région en la matière ». En février 2011, des échanges avaient eu lieu entre les représentants de la filiale fraichement acquise et ceux d’Eriges. Une série d’autres courriers et de rendez-vous ont suivi pour débattre des alternatives à ce qui était proposé, et un rendez-vous devait encore avoir lieu le lendemain du jour où la s.a. Petrodis a déposé son recours devant le Conseil d’Etat. « De nouveaux plans avaient été réalisés en fonction des arguments invoqués par la s.a. Petrodis, et cette dernière s’est basée sur les premiers plans pour introduire son recours, ce qui est tout à fait incompréhensible et de mauvaise foi », note encore la directrice de la RCA.

Alain Mathot, le bourgmestre de Seraing, s’insurge contre ce recours qui montre à quel point cette société n’a cure de l’intérêt général. Paradoxalement, la s.a. Petrodis agit, par ce recours, à l’encontre du développement économique de la Ville dans laquelle elle est installée et dont elle devrait être une des premières bénéficiaires ! « Le boulevard urbain et la transformation de l’entrée de ville représentent des dossiers majeurs pour l’avenir de Seraing, et nous nous insurgeons contre cette action isolée d’un commerçant qui n’est pas même l’exploitant des lieux, et qui est donc très éloigné des réalités de terrain. MAIS il est TRES IMPORTANT de souligner que la mise en œuvre des transformations en entrée de ville N’EST PAS MENACEE : nous étions dans les temps pour la gestion de ce chantier si même ce recours venait à aboutir, de nouvelles démarches seront opérées et le chantier verra le jour comme prévu ».

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be