18/08/2017
 

Des projets « bling bling »? Petite mise au point!

 

Je commence à en avoir marre de ce qualificatif de projets « bling-bling » utilisé à foison par un parti populiste qui montre ainsi soit qu’il ne connaît pas ses dossiers, soit qu’il ment à la population. Précisons donc :

  • Que le travail sur la requalification urbaine de Seraing a été initié dès le début des années 2000 avec des représentants des forces vives, de la population et des entreprises publiques
  • Que ce travail mené par des centaines de personnes, au travers de multiples ateliers menés avec les Sérésiens dans tous les côtés de Seraing, avait pour première priorité la création d’emplois nouveaux sur notre territoire
  • Que cette réflexion a été menée sur l’agglomération, voire sur la Wallonie entière, pour amener des projets à Seraing qui soient suffisamment innovants que pour ne pas souffrir de la concurrence (= stabilité d’emploi)
  • Que c’est ainsi qu’il a été décidé de développer le tourisme autour de la cristallerie du Val St Lambert, de promouvoir le « manger local » au niveau de la rue Cockerill, de développer les nouvelles technologies sur le site de l’aciérie LD ou encore d’agrandir le parc scientifique
  • Que si la Ville met toute son énergie dans la création de nouvelles activités économiques, il ne faut pas opposer ces projets à la sidérurgie. En outre, ces nouvelles activités ne se feront jamais au détriment d’activités existantes. On m’a rapporté récemment que le PTB faisait croire aux travailleurs de Valdunes que la Ville était favorable à la fermeture de leur entreprise afin d’agrandir le centre commercial prochainement développé en entrée de ville : c’est jouer avec le désarroi des gens en leur mentant
  • Notre seul objectif est de travailler sur tous les fronts pour permettre au maximum d’entre nous d’avoir unrevenu décent tiré d’un emploi stable.

J’ai entendu, ces dernières années, certaines propositionsloufoques qui peuvent paraître, si l’on n’y regarde pas de plus près, comme étant LA solution. On me demande pourquoi investir dans des grands projets du genre pôle touristique ou centre commercial, alors que la Ville pourrait, m’explique-t-on, utiliser cet argent pour engager plus de personnel communal. Je leur réponds tout d’abord qu’une grande partie de nos projets, le Cristal Park par exemple, repose sur des investissements privés (il faudrait être idiot que pour refuser qu’un privé investisse à Seraing plutôt qu’à Anvers ou Bruxelles !). La Ville ne peut donc pas, même si elle en rêvait, utiliser cet argent qui n’est pas le sien !!!

Dans La Meuse de ce lundi, Damien Robert explique : « Ce que les Sérésiens veulent d’abord, ce sont des projets utiles. Pas des projets « bling bling » ! Quel intérêt ont-ils à ce qu’il y ait une piste de ski ? Qui pourra aller au parc aquatique ? ».La priorité est que les Sérésiens puissent trouver du travail dans ces infrastructures et dans tous les emplois qui en découleront (900 emplois nouveaux estimés rien que pour ce projet), et que l’argent qui sera dépensé par des gens venus de Tongres, de Sprimont ou encore d’Eupen bénéficie auxSérésiens !

Si l’on suivait la logique développée par le PTB, on ne se battrait pas pour conserver les cristalleries : on dirait « le cristal, c’est bling-bling, les Sérésiens n’achètent pas ça » !?La priorité des priorités n’est pas ce qu’on va vendre. La priorité, c’est ce que ça va rapporter en emplois auxSérésiens qui en ont bien besoin !

Mais en effet, nous investissons dans certains projets porteurs d’emplois et ces investissements pourraient, si on le décidait, être utilisés pour engager, par exemple, 30 ouvriers communaux supplémentaires. Sur le court terme, je ferais 30 familles heureuses, ravies d’avoir retrouvé une certaine stabilité financière. J’aurais de quoi payer ces ouvriers supplémentaires pendant 4 ou 5 ans… Puis, faute de budget, les 30 emplois créés seraient menacés.

En investissant dans le New Tech Park la même somme que ce que nous mettrions pour engager nos 30 ouvriers pendant 5 ans, nous travaillons à la création de 700 emplois, avec une grande quantité de contrats à durée indéterminée à la clé. Un bon emploi, c’est un emploi durable !

Je trouve ça révulsant de profiter du désarroi des Sérésienspour leur mentir. Quand on parle de « projets bling-bling », on falsifie la réalité. Quand on est obligé d’aller chercher des gens d’Herstal pour faire au conseil communal de Seraing une pseudo manifestation de Sérésiens contre le système de récolte des déchets, on peut en outre, effectivement, parler de populisme.

 

Pour le Collège de Seraing,

Alain Mathot

Partagez cette info !
 

Commentaires: 1

(Les commentaires sont fermés)

 
  • Je dois admettre que cet article m’a vraiment enrichi

     
     
     
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be