24/08/2017
 

Discours des vœux 2015

Mesdames et Messieurs,

Chères amies, chers amis,

J’ai rencontré, il y a quelques semaines d’ici, un Marseillais sympathique et assez direct. Comme je le fais toujours, en passionné de ma ville, je lui ai parlé des projets sérésiens, de tout ce qui a été imaginé pour reconvertir notre cité. J’ai sorti mon GSM, et je lui ai montré les images du boulevard qui traversera Seraing, du Cristal Park et d’autres projets.

« Ouais, c’est bien beau tout ça », m’a-t-il répondu avec l’accent du Sud. « Mais nous, ça fait 20 ans qu’on nous montre des plans pareils pour Marseille, et on a toujours rien vu venir ». J’étais heureux et fier de ressortir mon GSM et de lui montrer les photos des travaux face à mon interlocuteur épaté.

C’est vrai, je suis le premier à le reconnaître, ce n’est pas toujours pratique, ces chantiers. Certains seront d’ailleurs bientôt terminés et j’en suis ravi ! Mais ces travaux prouvent que ces plans, on ne les as pas sortis juste pour faire rêver : on les voit, peu à peu, devenir réalité.

Chères amies, chers amis,

L’année 2015 a commencé par des images qui nous ont arraché de notre sérénité d’après festivités. Des images de journalistes et de policiers tués, des images de civils terrorisés, des scènes de panique. Ce n’était pas de l’autre côté du monde, c’était à Paris, à deux heures en train d’ici. Plus près de chez nous encore, quelques jours plus tard, c’est à Verviers qu’une opération anti-terroriste devait être menée pour déjouer d’autres sombres desseins.

Ces crimes nous rappellent à quel point la liberté d’expression est un acquis que nous devons conserver à tout prix. Ils nous rappellent aussi le danger auquel les policiers sont exposés au quotidien pour assurer notre sécurité, et je voudrais saluer leur travail aujourd’hui. Je repère d’ailleurs, parmi nous ce soir, notre chef de corps Yves Hendrix, qui fait preuve d’une motivation sans faille pour amener une meilleure qualité de vie à nos concitoyens.

Je voudrais aussi, en évoquant « Charlie », paraphraser les propos de ce grand homme qu’est Robert Badinter, garde des Sceaux sous Mitterrand, qui a œuvré à l’abolition de la peine de mort en France.

Il évoquait, quelques heures après le drame, le piège politique que nous tendent les terroristes. « Ceux qui crient « allahou akbar » au moment de tuer d’autres hommes trahissent par fanatisme l’idéal religieux dont ils se réclament », expliquait-il. « Ils espèrent aussi susciter par le crime la violence intercommunautaire. Refusons ce qui serait leur victoire et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides »

 

***

 

La Ville de Seraing a adopté une série de mesures, renforcées tout récemment ainsi que nous l’avons évoqué lors du conseil communal de la semaine dernière, pour éviter les clivages entre les différentes communautés, quelles qu’elles soient. Nous devons également continuer à miser sur la qualité de l’enseignement, sur la prévention auprès des jeunes, sur l’accès au sport et à la culture pour tous, mais aussi, et c’est un élément capital, sur l’emploi.

En effet, on entend souvent la rengaine du « c’était mieux avant ». Il y avait, à Seraing, moins de pauvreté, moins de situations difficiles, plus de commerces animés –souvenez-vous du Molinay ! Mais ce qu’il y avait, surtout, c’était le plein emploi.

Un emploi, c’est une stabilité, c’est la possibilité de s’investir dans du concret, c’est le meilleur moyen de construire un présent et un futur agréables. Si vous ôtez toute perspective d’avenir à nos jeunes, faute d’emploi, ils seront sans doute plus vite tentés de suivre n’importe quel hurluberlu au verbe facile. Manipulé, le gamin croira trouver un idéal, il pensera pouvoir devenir un héros ; il ne deviendra rien d’autre qu’une bombe humaine, qu’un tueur d’innocents.

Chères amies, chers amis,

La responsabilité des services publics est primordiale dans le combat que nous livrent les extrémistes, notamment pour lutter contre ce que Badinter appelle « les amalgames injustes » et pour que personne ne soit laissé au bord du chemin. Je sais que notre président de CPAS, mon ami Francis Bekaert, y est particulièrement attentif et je l’en remercie.

Je m’engage encore, aujourd’hui devant vous, à TOUT mettre en œuvre pour que Seraing voie se concrétiser de nouveaux projets tels que le Cristal Park, le New Tech Park ou Gastronomia, des projets qui amèneront, ici, pour les Sérésiens qui en ont bien besoin, de l’emploi.

Nous sommes tous les acteurs de demain. Merci, chères forces vives de la cité, pour l’intérêt que vous portez au développement de notre cité. Je pense que vous le savez, mais je tiens à vous le répéter : mon précieux directeur de cabinet, Pascal Mackels, mon équipe dynamique et moi-même sommes toujours disponibles si vous rencontrez le moindre problème, tant en tant qu’opérateur économique que citoyen.

Mais je vous souhaite évidemment, pour 2015, de rencontrer le moins de problème possible… Que votre année soit belle, prospère et sereine, pour vous et ceux que vous aimez.

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be