24/08/2017
 

Motion Charlie conseil communal

Le conseil communal de Seraing ne peut qu’être effroyablement choqué par les attentats terroristes commis à Paris qui ont ôté la vie à 17 innocents, dont des personnes qui ont sacrifié leur vie pour la liberté d’expression et d’autres pour protéger la population.

Il l’est également face aux actes qui se préparaient à Verviers et qui ont heureusement été déjoués par la Sécurité de l’Etat et la police, dont nous saluons aujourd’hui l’efficacité. L’actualité nous rappelle le risque auquel leur devoir expose chaque jour les policiers pour nous protéger.

Cette actualité nous a en outre plongés dans les côtés les plus sombres de l’être humain : le fanatisme religieux, la haine, les idées préconçues, le racisme. Au lendemain de la fusillade au sein des locaux de Charlie hebdo, Robert Badinter, ancien Garde des Sceaux sous Mitterrand, s’exprimait ainsi : « Allumer la haine, susciter par le crime la violence intercommunautaire, voilà leur dessein, au-delà de la pulsion de mort qui entraîne ces fanatiques qui tuent en invoquant Dieu. Refusons ce qui serait leur victoire. Et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides.».

Dans le chef d’une partie de notre population, il y a beaucoup d’incompréhension que nous nous devons, en tant que pouvoir public, de dissiper. Ainsi, le conseil communal voudrait aujourd’hui prendre différentes résolutions :

  • Il est demandé à l’échevinat de l’Enseignement, et plus largement au Collège, de renforcer les séances d’informations réservées à la citoyenneté au sein des établissements scolaires dépendant de la Commune ;

  • Il est demandé à l’échevinat de la Prévention, ainsi qu’au Bourgmestre, de rencontrer les différents responsables des mosquées établies sur notre territoire pour renforcer le dialogue et les actions permettant de dissiper toute incompréhension ;

  • Il est prévu d’organiser, dans les quartiers de l’entité, des scènes de « théâtre action » et autres démarches visant au mieux vivre ensemble et à effacer les incompréhensions ;

  • Le chef de corps a fait le point avec le bourgmestre sur les risques inhérents aux « retours au pays » de jeunes embrigadés par les djihadistes, qui pourraient avoir une influence sur les jeunes de leurs quartiers. Des points seront régulièrement faits sur la question.

Avant de vous demander une minute de silence en hommage à (mettre tous les prénoms des 17 personnes tuées), tués par l’ignorance, je voudrais vous répéter trois phrases glanées lors de ces événements :

L’humour, c’est lorsque l’on rit d’une connerie. La connerie, c’est lorsque l’on se sent concerné par cet humour.

L’éducation, c’est la boussole de la vie.

Partagez cette info !
 

Commentaires

Aucun commentaire.
 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be