24/08/2017
 

Mon action à Seraing

En 2006, je me présentais comme candidat tête de liste aux élections communales à Seraing, ville qui m’a vu naître et grandir. Je vous expliquais alors ma motivation dans un petit mot posté sur ce site. « Le tournant que Seraing prend constitue un exceptionnel défi », écrivais-je alors. « Pour retrouver sa vitalité, ma ville a besoin de sang neuf, d’idées nouvelles et de projets solides, ancrés dans la réalité ! ».

Je vous avais soumis un programme ambitieux qui visait à lancer notre cité dans un futur prospère et dynamique, je vous avais proposé une vision à long terme demandant la mobilisation de toutes les énergies et de tous les moyens pour la concrétiser.

Seraing avait été un poumon économique ? Elle allait le redevenir !

Seraing avait été une ville agréable à vivre ? Elle le serait plus encore, avec une meilleure harmonie entre l’habitat et l’activité économique !

Seraing avait été un exemple en matière sociale ? Elle le resterait, malgré les difficultés liées à la crise. Et elle mettrait toute son expérience pour aider les sans-emploi à se réinsérer, à se former, à trouver leur voie vers un nouveau départ

Quelques années plus tard…

En 2012 nous avons ressorti,  mes collègues du Collège de Seraing et moi-même,  le programme que nous vous avions présenté à l’époque. Chacun des départements a retiré la longue « liste des choses à faire » qui lui avait été soumise, et chacun y a coché ce qui a été fait. La relecture de ces listes nous a donné le sourire, et pour cause : chacun des objectifs, du plus petit au plus grand, a été réalisé. Et les listes, au fil de ces six années, se sont allongées avec d’autres actions qui se sont imposées par l’actualité, ou tout simplement que nous avons jugées utiles pour le mieux-être de nos concitoyens.

Seraing est aujourd’hui devenue un véritable laboratoire wallon du redéploiement économique et urbain. AUCUNE ville, aucune commune de Belgique ne peut se targuer d’être autant l’objet d’attentions. Nos projets urbains et sociaux ont convaincu toutes les autorités subsidiantes, à tous les niveaux de pouvoir, et quelques 130 millions d’euros auront ainsi été décrochés, prêts à être injectés dans le Seraing de demain. Nous espérions qu’ils séduiraient le privé ? Cela s’est vérifié, avec les 17 millions d’euros investis par CMI pour la construction de l’Orangerie, avec les 200 millions que le privé s’apprête à placer dans le Cristal Park, avec les 30 millions investis par EVS pour ses nouvelles installations à Ougrée,… Ce sont au total quelques 300 millions d’euros du privé qui seront ainsi investis par le privé grâce à l’impulsion positive donnée par le public !

2012-2018 : cap vers la continuité

Le nombre de chantiers qu’a accueilli Seraing depuis 2006 est le plus important qu’elle ait connu depuis l’industrialisation de la vallée. La législature que nous avons entamée en octobre 2012 peut se résumer en un seul mot : continuation. Nous maintenons le cap vers la réussite de notre reconversion, nous poursuivons notre labeur sans nous essouffler, en souhaitant toujours le meilleur pour Seraing. Le Seraing de demain a commencé… Il va poursuivre sa lancée !

 
Galerie photos

Cliquez ici pour voir les photos

Objectifs PS 2012-2018

Cliquez ici

Liens

Quelques liens utiles

Un renseignement?

Tél : 04/330 83 33
Fax : 04/337 35 38
Email: a.mathot@seraing.be